Pourquoi et comment associer la boutique physique et l’e-commerce ?

L’avènement du haut débit et la démocratisation d’Internet mobile ont modifié en profondeur le commerce de détail. Les opportunités se sont élargies, notamment pour les détaillants ayant pignon sur rue, car il est envisageable et même recommandé d’associer la boutique physique et le commerce en ligne.

Une complémentarité qui ne demande qu’à être exploitée

Le commerce en ligne grignote des parts de marché au commerce traditionnel depuis son apparition, si bien qu’on a tendance à opposer les deux modèles. S’il y a effectivement des pure players comme Amazon qui continuent leur progression, l’affaire n’est cependant pas pliée pour les détaillants physiques.
Malgré tous les avantages que les consommateurs peuvent en tirer, l’e-commerce n’offrira jamais la même expérience et la même proximité qu’une boutique physique. Il est toujours important pour un acheteur de toucher ou de tester un produit, sans oublier les conseils personnalisés que peut fournir le vendeur.
En réalité, il y a une complémentarité évidente entre les deux modèles, un aspect que peuvent exploiter les commerçants, même de plus petite envergure. En effet, les consommateurs s’informent sur Internet avant de faire un achat dans une logique web2store. L’association d’une boutique physique à un site e-commerce offre la possibilité d’augmenter le chiffre d’affaires à condition d’adopter la bonne stratégie.

Le web2store

Dire que le consommateur d’aujourd’hui est ultra connecté est un euphémisme lorsqu’on voit le nombre d’heures qu’une personne passe plongée dans un écran, que ce soit d’ordinateur ou de smartphone. En d’autres termes, le client est accessible à toute heure.
Aux commerçants de trouver le moyen de le diriger vers leurs boutiques physiques. Les possibilités sont diverses, allant de la géolocalisation à la notification de la disponibilité d’un produit en magasin. En d’autres termes, le site devient un support marketing qui permet la diffusion d’offres et autres opérations commerciales.
Grâce à des actions ciblées, un site associé à une boutique physique doit pouvoir apporter de nouveaux clients en magasin. Cette complémentarité ouvre également la voie à des programmes de fidélités innovants et plus individualisés. Avec le mobile, les possibilités sont encore plus nombreuses comme le fait d’avoir des détails sur un produit, même en magasin.

Un site e-commerce ou un site vitrine

Deux options s’offrent aux commerçants qui veulent créer un site pour appuyer leurs activités. La première est un site e-commerce proprement dit où il est envisageable de faire directement des achats et la seconde est un site vitrine où les offres sont présentées.
Le choix dépend de l’activité de l’entreprise. Dans certains cas, il est en effet réalisable qu’un simple site de présentation soit suffisant. C’est le cas des entreprises qui proposent des services. Cela dit, il on peut également ne proposer qu’un site vitrine pour des produits, mais avec des informations détaillées incitant les clients à se rendre en magasin.
Les possibilités sont nombreuses. Il ne faut cependant pas oublier de faire en sorte que le site soit optimisé mobile. C’est dans ce sens qu’intervient des agences comme Future Digital qui ont fait de la mise en place de stratégie internet leur métier.