L’E-commerce sous surveillance

Le commerce électronique désigne la vente de biens, de services et d’informations en échange de moyens financiers sur internet (E-commerce).

L’E-commerce bénéficie désormais de son centre de surveillance, une branche de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF). Il est chargé d’étudier les plaintes des consommateurs.

Des fraudes dans l’E-commerce

Les principales fraudes enregistrées sur internet sont pour l’instant les offres d’emplois fictives et le manque de transparence dans les tarifs et les publicités.

Le centre de surveillance permet aux consommateurs de retourner un produit acheté sur internet pour non satisfaction et d’assurer le respect des prix fixés.

Certaines marques préfèrent une distribution sélective plutôt que de vendre leur produit directement en ligne aux consommateurs, afin de préserver leur réputation et leur positionnement sur le marché.

Création d’emplois grâce à l’E-commerce

Plusieurs PME passent par les géants de l’e-commerce pour écouler leurs produits en échange de pourcentage sur chaque transaction. Amazon est ainsi passé du statut de libraire en ligne au supermarché international avec un volume d’affaires de 8 milliards d’euros en 2016. Il est le plus grand distributeur en Allemagne et au Royaume-Uni.

Le marché d’Amazon a permit de créer plus de 7 500 emplois, mais certains consommateurs affichent leurs mécontentements « J’ai dû payer des pénalités, qui n’étaient pas indiquées dans le contrat, car un des paquets aurait été abîmé par la poste, je suis soumis à la loi luxembourgeoise, alors que nous travaillons avec Amazon France et que toutes nos expéditions se font dans ce pays. Ils ont aussi modifié unilatéralement les délais de livraisons ».

La surveillance du commerce électronique est donc légitime par rapport aux plaintes qui surgissent chaque jour.

Vous êtes propriétaires d’un site e-commerce ? Référez vous à un professionnel pour offrir des services haut de gamme à la clientèle. Contactez l’agence Futur Digital.