E-commerce : les évolutions à court terme

La réalité virtuelle plus intégrée dans les achats, des services d’abonnement plus performants que les services traditionnels, le commerce dynamique pour une expérience client personnalisée. Voici trois tendances qui devraient façonner le futur proche de l’e-commerce.

Les technologies de réalité virtuelle seront davantage intégrées dans le processus de paiement

Dans un monde dominé par les technologies émergentes telles que la réalité virtuelle, les consommateurs se concentrent davantage sur leurs expériences. En fait, une étude indique que 62% des consommateurs estiment qu’une amélioration de la réalité augmentée bénéficierait à leur expérience d’achat. Comment ? Pour commencer, la réalité virtuelle pourrait aider le vendeur à mieux présenter ce qu’il vend et l’utilisateur final à visualiser ce qu’il achète.
Il ne faut pas oublier que la commodité et l’efficacité sont importantes pour le client. La réalité virtuelle promet une expérience d’achat attrayante avec en bout de chaine un simple processus de commande permettant de mener à bien une transaction sans faille.
Le résultat qu’un vendeur peut espérer obtenir est : des clients mieux informés et plus satisfaits qui seront susceptibles de revenir. Bien qu’une intégration cohérente de la réalité virtuelle dans une plateforme de commerce électronique ne soit pas attendue avant un certain temps, les entreprises peuvent commencer à réfléchir dès maintenant à la manière dont elles s’adapteront en conséquence.

Les services d’abonnement surclasseront le modèle commercial traditionnel

Avec la montée en puissance de la vente par abonnement, un changement fondamental se produit dans la façon dont les clients achètent, en particulier pour les Biens numériques. Selon une étude, le marché du commerce électronique par abonnement a augmenté de plus de 100% par an au cours des cinq dernières années. Les plus grands détaillants ont généré des ventes de plus de 2.6 milliards de dollars en 2016, contre 57 millions de dollars en 2011.
La même étude a révélé que 15% des acheteurs en ligne s’étaient abonnés à un service de commerce électronique au cours de la dernière année et 46% des répondants se sont abonnés à un service de diffusion en continu en ligne, y compris Netflix. Afin de suivre le rythme, les vendeurs en ligne doivent comprendre en quoi ce changement de comportement en matière d’achat va aider ou nuire à leur modèle d’entreprise et savoir quand et comment opérer un changement.
Une fois qu’une marque peut identifier ce que le client recherche, les entreprises peuvent adapter leurs approches pour répondre à ces attentes et offrir une expérience simple et rapide. À court terme, le modèle commercial traditionnel consistant à vendre un produit ou un service à un client deviendra un service privilégié basé sur un abonnement.

Un commerce dynamique sera nécessaire

Les attentes des consommateurs exigent désormais que les marques et les vendeurs en ligne offrent une expérience d’achat rapide, facile, sécurisée et personnalisée. Certains consommateurs sont même disposés à payer le prix pour une meilleure expérience.
Selon une récente enquête, près de 7 adultes sur 10 sont prêts à dépenser davantage pour réduire le temps d’attente des services qui les intéressent. Ceux qui sont disposés à payer davantage vont débourser en moyenne 21% de plus pour réduire leur attente.
Dans ce sens, il sera question de commerce dynamique pour une mise à jour régulière des pages destinées aux clients en fonction de facteurs, tels que l’historique de navigation et la géolocalisation. Ce processus améliore l’expérience globale des achats grâce à la personnalisation. L’agence Futur Digital a les compétences pour accompagner les vendeurs en ligne dans leur évolution suivant les besoins du marché et des consommateurs.

Leave a Comment